Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

L'avis d'une accroc de Condor

Informations et témoignages à l'attention des pilotes à la recherche d'un simulateur de vol à voile

Modérateur: Equipe CondorSim

Règles du forum


Rappels : (1) Les demandes d'information sur Condor se font dans ce post. (2) Pour tout achat du logiciel, nous vous invitons à consulter ce sujet.

L'avis d'une accroc de Condor

Messagepar TONY le Dim 14 Oct 2007, 18:07

L'avis d'une accroc de Condor
Interview de Annie LEAN


Image <- Regardez comme il est "zouli" et "mimi" son avatar.

Annie LEAN, une accroc de Condor, a beaucoup contribué à la promotion et à la démystification du simulateur sur plusieurs forums.
Il nous a donc paru utile de retranscrire ici et avec son accord, ses propos réorganisés sous forme d'interview, surtout pour vous
qui nous lisez et qui n'avez pas encore Condor :wink:

Image

:arrow: Comment es-tu arrivée à Condor ?

Annie LEAN a écrit:Ma petite histoire avec Condor a démarré en décembre 2006, lorsqu'un ami de réseau m'a offert le logiciel (merci à lui). Ce simu m'a passionnée depuis le début.


:arrow: On achète le logiciel sur internet ou en magasin et après comment ça se passe ?

Annie LEAN a écrit:On installe le jeu (quelque clics suffisent), et hop, on vole, il y a très peu de problèmes par rapport à FS, à en juger par le relativement faible nombre d'incidents rapportés par les utilisateurs sur les forums. Et ce qui est super, c'est qu'on n'a besoin de rien d'autre, pas besoin d'installer des systèmes d'ascendances ou autres.


:arrow: Tu veux dire que 5 minutes après avoir acheté Condor, on peut tout de suite voler, même en réseau ?

Annie LEAN a écrit:C'est ça !


:arrow: Et est-ce que Condor est en français ?

Annie LEAN a écrit:Oui, grâce aux efforts de la communauté et au Patch 12 qui a rendu possible le support multilingue, Condor a été francisé : interface, manuel utilisateur et école de pilotage.


:arrow: Raconte nous un peu tes débuts ?

Annie LEAN a écrit:Je peux dire que j'en ai un peu bavé avant d'arriver à seulement décoller correctement derrière les remorqueurs (fous, qu'il sont, les pilotes). Mais depuis, avec l'aide d'autres pilotes, j'ai réussi à faire mon petit bonhomme de chemin, mes badges (jusqu'au 500 km, après, ça fait longuet) et même, dernièrement, une compète, ma première compète on va dire où je n'ai pas fait d'étincelles, mais réussi tout de même à me classer dans les 100 premiers. Pas si mal, non ?


:arrow: Quelle est ton évaluation globale du simulateur ?

Annie LEAN a écrit:Le soin tout particulier apporté au modèle atmosphérique et aérodynamique, ainsi qu'aux modèles de vol des appareils, en fait un simulateur extrêmement réaliste et garantit une réelle immersion. Selon les vélivoles réels, les modèles de vol sont très fidèles. Le vol en réseau représente aussi un puissant attrait et il y a toujours beaucoup de serveurs qui sont lancés, des compétitions, des vols libres etc. On peut voler avec des gens du monde entier ! Moi, je trouve ça génial !


:arrow: En parlant du modèle atmosphérique, quels sont les différents type de vol possibles ?

Annie LEAN a écrit:Toutes les formes de vol pratiquées dans la réalité sont reproduites dans Condor :
- Vol thermique
- Vol de pente
- Vol d'onde


:arrow: Tu faisais autrefois du vol à voile sous Flight Simulator. Que penses-tu des décors de Condor ?

Annie LEAN a écrit:Bien sûr, côté scène, ce n'est pas comme FS, mais en fait, on a trop de boulot à rester en l'air pour s'occuper encore du paysage et les scènes. Si on ne peut pas passer de l'une à l'autre, elles sont presque toutes assez grandes pour se faire des 500, 1000 km, et plus si affinités.


:arrow: Justement, les pilotes qui ne volent pas (encore) sous Condor trouvent que les scènes ne sont pas assez (photo)réalistes et que les développeurs du simulateur ont encore des progrès à faire sur ce plan ?

Annie LEAN a écrit:Les créateurs de Condor, Uros Bergant et Gregor Rozman, sont deux Slovènes qui développent le simulateur sur leur temps libre, en dehors de leur activité professionnelle principale. L'équipe de Microsoft Flight Simulator compte plus de 20 professionnels à temps plein. Ce n'est donc pas tout à fait pareil. Les scènes additionnelles sont créées par des membres de la communauté Condor. Je trouve que c'est vraiment pas mal, en plus c'est gratuit. Quoique si une création nous plaît, on peut toujours faire un don à son auteur.


:arrow: Et la qualité des réalisations augmente au fil du temps ?

Annie LEAN a écrit:Oui, c'est vrai, que ce soit au niveau textures ou objets, il y a eu beaucoup de progrès. A tel point qu'on finit par ne plus trop savoir si c'est du cartoon ou du photoréaliste.


:arrow: Et toi, personnellement, entre le style "cartoon" (dessins à la main) et le style photoréaliste, vers quoi penche ton coeur et tes yeux ?

Annie LEAN a écrit:Bien que j'apprécie beaucoup la scène Alpi 2, par exemple, surtout dans les montagnes, je préfère quand même le cartoon. En vol, le décor n'a pas tellement d'importance, dans le sens où on est suffisamment occupé à rester en l'air sans encore tout examiner à la loupe. J'aime beaucoup ce vers quoi on tend actuellement : le cartoon savamment amélioré, comme sur la scène Slovakia3 qui est une très grande réussite et à mon avis, l'une, voire la plus belle scène que nous ayons actuellement. Ce genre de scène permet de faire des vols VFR très agréables !


:arrow: Qu'en est-il de la fluidité (fps) du simulateur ?

Annie LEAN a écrit:Condor tourne très bien sur un PC modeste. Il n'est pas nécessaire d'avoir la machine dernier cri pour avoir un jeu fluide.


:arrow: Même lors des vols en réseau avec de nombreux planeurs ?

Annie LEAN a écrit:Oui depuis le Patch 12, ça s'est bien amélioré. J'ai juste une petite baisse de temps en temps si j'ai beaucoup de planeurs en face de moi. Mais ça dépend surtout des machines. Moi, je n'ai, au maxi que 30 à 35 fps, tandis que chez d'autres c'est 80-100 fps ! A noter aussi que les déconnexions sont rares.


:arrow: Pour les débutants qui souhaitent démarrer directement en l'air, est-ce qu'il y a une touche transposition (Y) comme dans Flight Simulator ?

Annie LEAN a écrit:Non la transposition n'existe pas dans Condor. Trois types de départ sont possibles : treuil (500 m), remorquage et départ en l'air à 1 500 m maxi. Mais il y a quand même la touche A "Miracle" qui permet de réparer le planeur en cas de crash ou de collision en vol, ou encore de regagner de l'altitude. La touche H permet également de visualiser les ascendances, ce qui est bien utile au début pour comprendre "comment ça marche" si l'on est novice en vol à voile. Sans parler de l'école de pilotage interactive (leçons vidéos dans Condor).


:arrow: Hormis ces fonctionnalités propres à Condor, est-ce que les débutants sont bien accueillis ?

Annie LEAN a écrit:Oui absolument. D'abord, nous souhaitons la bienvenue à tous les pilotes qui prennent le temps de mettre un petit mot pour se présenter. Ensuite, la communauté met à disposition de très nombreuses ressources sur le forum : Kit du débutant, Guide du débutant, FAQ vols en réseau, tutoriels, trucs et astuces, articles etc. Elles n'attendent qu'à être consultées ! Enfin notre communauté s'efforce, dans la mesure du possible, de proposer des vols en fonction du niveau, des goûts et des contraintes de temps de chacun.


:arrow: Comment ça marche le vol en réseau ?

Annie LEAN a écrit:C'est tout simple :
1) Aller sur le forum Condor francophone
2) Installer le TeamSpeak Condor francophone pour les communications vocales. Se connecter vers 21 h, il y a des vols prévus pratiquement tous les soirs
3) Voir sur le forum, en bas, il y a la liste de tous les serveurs. Il suffit de cliquer sur celui qu'on veut rejoindre (attention, il faut avoir la scène pour pouvoir rentrer) et Condor se lance


:arrow: Le titre officiel du simulateur est "Condor The Competition Soaring Simulator". Le mot "compétition" rebute certains. Qu'en penses-tu ?

Annie LEAN a écrit:Au départ je n'étais pas branchée compétition. Mais de fil en aiguille, c'est vrai qu'on se lasse un peu des freeflights (vol libres), et qu'un petit challenge, ça met du piment, sans vouloir parler de véritable course. De plus, certains sont vraiment très doués pour fabriquer des circuits spécialement pour apprendre à dépasser une difficulté particulière.


:arrow: Quelles sont tes motivations en ce qui concerne la compétition ?

Annie LEAN a écrit:Je fais des compètes, parce que ça apporte aussi beaucoup, en résistance, en maîtrise, de soi, je pense, et on apprend beaucoup de choses en volant avec des pilotes venant d'autres horizons, même si on n'arrive pas à les suivre, on a envie de savoir comment ils font pour aller plus vite, etc. Je pense que là, c'est surtout un challenge personnel. Au début, quand j'arrivais à finir, c'était 1 h après les autres, au moins, et puis l'écart diminue petit à petit. Ce n'est pas le fait d'arriver premier qui m'intéresse, mais de voir les progrès que je peux faire...


:arrow: Est-ce à dire qu'il n'y a que des "gros bras" ?

Annie LEAN a écrit:Les pilotes sont de tous niveaux, il y en a quelques uns, s'ils sont là, qui sont vraiment imbattables, mais bon, ils se battent entre eux et il y a aussi très souvent un ou deux nouveaux qui font leur premier vol réseau et qui n'hésitent pas à se lancer dans des trucs difficiles pour le début. Eh bien, quel que soit le genre du circuit, ils sont toujours contents d'avoir participé, de s'être battus pour finir, même si c'est 1/4 d'heure ou 1/2 heure après tout le monde (ça m'arrive encore aussi) et il y a toujours 2-3 volontaires pour attendre les derniers. Dans beaucoup de vols, je ne m'occupe pas de savoir où en sont les autres, j'ai assez à faire à me battre pour rester en l'air.


:arrow: Et les débutants dans tout ça ?

Annie LEAN a écrit:En fait, les vols qu'on fait entre nous le soir, c'est surtout pour se faire plaisir, on vole ensemble, il n'y a pas vraiment de compétition (sauf pour certains, mais bon, on les changera pas, hein ! ). C'est vrai qu'ils sont parfois longs avec des passages plus difficiles que prévus à passer. Mais le plus souvent, c'est involontaire.


:arrow: D'acord, je comprends que les vols se font dans une ambiance de camaraderie. Malgré ça, est-ce qu'il y a des vols libres "freeflight" de loisir et de détente ?

Annie LEAN a écrit:Si on regarde bien, même s'il y a plus de circuits libres ou de courses sur les serveurs multiplayer le soir, il y a toujours plusieurs freeflight, francophones ou non, jusque vers 11h ou minuit.


:arrow: Conclusion ?

Annie LEAN a écrit:Il ne faut donc pas hésiter à venir le soir, sur TS, de préférence avant 21 h pour être sûr que rien n'est encore lancé, et si tu veux faire un genre particulier de vol, on adapte un truc et voilà tout. Parfois, on a même du mal à se décider ; alors si quelqu'un a une idée, une envie, ou un besoin particulier, il le fait savoir.


:arrow: Est-ce qu'il vous arrive de faire des vols libres "freeflights" sans prévoir de circuit à l'avance ?

Annie LEAN a écrit:Il nous arrive de faire des vols libres avec seulement un point de décollage et de départ et on se promène ... On a fait comme ça une balade au départ d'Aoste, avec vol d'onde au dessus du Mont Blanc, ben c'était génial. J'en ai fait une aussi, après le Mont Blanc, je suis redescendue au sud jusqu'aux environs de Sisteron, puis remontée à Aoste, en passant par le Col du Galibier, devant le Mont Paradiso, tout ça tout ça ... On a fait aussi, un jour qu'il y avait un nouveau, un vol libre au départ de Puimoisson, puis on est remonté jusqu'à la Barre des Ecrins en passant au dessus des crêtes puis retour ... même sans vent, ça monte !


:arrow: Peux tu nous raconter une autre anecdote ?

Annie LEAN a écrit:Tiens, hier soir, on faisait un petit circuit qui était surtout un truc de vitesse sur les pentes, ça n'a pas empêché l'un des joueurs, pendant qu'on filait à donf de se balader sur les crêtes et d'essayer de voir quelle altitude il pouvait atteindre (plus de 4200 m, je crois). De plus, c'était un départ assez tard, et quand on est revenus au terrain, on a eu droit au coucher du soleil, c'était vraiment magnifique...

Un truc qui te plairait sûrement si tu es ludique, c'est ce qui se passe parfois une fois le vol fini : tout le monde redécolle, on essaie de faire des passages dans les hangars (faut en avoir un ouvert, évidemment), sous les ponts, on s'essaye au vol dos, aux loopings. Quand il y a un hélipad, on essaie de se "ranger" tous dedans (un peu en vrac et ça fait dépotoir, mais bon certains appellent ça "atterrissage de précision". Il y avait aussi un jeu très en vogue : je me posais, et tout le monde me tombait dessus pour éclater mon planeur. Enfin bref, comme tu vois, il y a beaucoup d'occasions de rigoler !


:arrow: Quel est ton planeur favori ?

Annie LEAN a écrit:Mon planeur préféré, c'est le LS6 (le "Applegreen" ou "furtif" pour les intimes). J'aime assez le 2cx aussi, mais relativement nerveux, et l'ASG29, que je trouve légèrement plus "lourd" à piloter, dans le sens qu'il a une force d'inertie assez importante, mais c'est vraiment avec le LS6 que je suis le plus à l'aise... En fait, j'aime assez tous les planeurs sauf les trop grandes plumes. Il y en a trop, ça traîne et on casse. Enfin, sans doute faudrait-il que je prenne plus souvent les autres planeurs.


:arrow: Tu es l'une des rares filles à voler sur Condor. Les garçons disent que tu es bavarde (plus de 1 000 messages sur le forum) et que tu râles souvent ?

Annie LEAN a écrit:C'était pas la peine de faire remarquer que j'étais bavarde ! Pfff... grmble grmble grmble... Ils n'ont rien d'autre à faire que de m'embêter...


:arrow: Mais il y en a qui sont gentils avec toi quand même ?

Annie LEAN a écrit:Oui, un copain, Rémy Herbet de chez Rhône Alpes Simulation, m'a "fabriqué" mon pilote et ma tenue rose (par contre, je vois tous les autres dans la même tenue que moi, peut-être que dans la version 2 de Condor, on pourra voir chacun dans la tenue qu'il aura choisie, comme pour les livrées de planeurs visibles par tous ceux qui les ont téléchargées). En parlant de livrée, Hubert, m'a aussi concocté une livrée "Panthère rose" pour l'ASK-13.


:arrow: Que dirais-tu aux filles qui nous lisent mais qui n'osent pas ?

Annie LEAN a écrit:Les filles, maintenant que les gars se sont habitués avec moi, n'hésitez pas à venir aussi. Vous verrez, on se marre bien et aucun ne m'a encore mordue. Je vous assure que tous me traitent comme un pilote comme les autres, ni plus, ni moins.


:arrow: Et aux autres ?

Annie LEAN a écrit:Oh oui, venez, ce serait tellement chouette de vous avoir avec nous. Il n'y a que des gens sympas, pas prise de tête du tout. Les procédures ? C'est légèrement... on va dire "aléatoire", sans compter la rigolade en fin de vol...


Merci Annie d'avoir pris le temps de répondre à notre interview :D

Chacun pourra remarquer qu'elle a parlé plus que moi, CQFD :mrgreen:
Image
Avatar de l’utilisateur
TONY
Administrateur
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 8674 [ Voir ]
Dernière visite: Mer 17 Sep 2014, 00:07
Âge: 44
Inscription: Ven 17 Mar 2006, 21:17
Localisation: Paris
Pays (Country): France
CN: AT
Club de vol à voile: CondorSim.fr

Retourner vers Pourquoi choisir Condor

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités